TDC

25 juin 2014

Promesses de l’aube

 

poiret_green_and_white_gown_wanamaker_circa_1914_0

 

A peu près à la même époque, nos affaire prirent une meilleure tournure. Les “modèles de Paris” eurent beaucoup de succès et bientôt une nouvelle ouvrière fut engagée pour faire face à la demande. Ma mère ne passait plus son temps à courir de porte en porte: la clientèle affluait à présent dans nos salons. Le jour vint où elle put annoncer dans les journaux que, désormais, sa maison, “par arrangement spécial avec M. Paul Poiret” allait assurer la représentation exclusive, “sous la supervision personnelle du maître”, non seulement de chapeaux, mais encore de robes. Une plaque fut clouée à l’entrée avec les mots “Maison Nouvelle, Haute Couture de Paris”, gravés en français, en lettres d’or. Ma mère ne faisait jamais les choses à demi.

 

 

ateliers1900-2-e1373904581950

 

 

A ce début de réussite, il manquait un élément de transcendance, de merveilleux, un deus ex machina qui viendrait transformer notre premier succès en une victoire définitive et écrasante sur l’adversité. Assise sur le petit divan rose du salon, les jambes croisées, une cigarette oubliée aux lèvres, son regard inspiré suivait dans l’espace un projet hardi, cependant que son visage prenait peu à peu cette expression que je commençais à connaître si bien, un mélange de ruse, de triomphe et de naïveté. J’étais tapi dans un fauteuil en face d’elle, mon gâteau au pavot à la main, légitimement acquis, cette fois.Parfois, je tournais la tête dans la direction de son regard, mais je ne voyais jamais rien. Le spectacle de ma mère faisant des projets était pour moi quelque chose de fabuleux et de bouleversant. J’en oubliais mon gâteau et je restais là, bouche bée, débordant de fierté et d’admiration.

 

 

images (1)

 

Je dois dire que, même dans une petite ville comme Wilno, dans cette province ni lituanienne, ni polonaise, ni russe, où les photographies de presse n’existaient pas encore, la ruse que ma mère imagina était singulièrement osée et eût fort bien pu nous expédier une fois de plus sur la grand route, avec notre baluchon.

 

 

images (2)

 

Bientôt, en effet, un faire part informait “la société élégante” de Wilno, que M. Paul Poiret lui-même, venu tout spécialement de Paris, allait inaugurer les salons de “Haute Couture Maison Nouvelle”, 16, rue de la Grande-Pohulanka, à quatre heures de l’après-midi.

téléchargement

 

Je lisais donc Les Promesses de l’aube dernièrement lorsque j’ai enfin réalisé que moi aussi, je peux faire fortune en imitant des modèles de Paris. Après tout, les modistes, ça ne court pas les rues en Vert Pays.

 

E1

 

Mon apprentie et moi-même avons donc jeté notre dévolu sur la robe “Ankara” de chez Erès, laquelle avait été l’objet, comme on sait, de ma dernière séance d’espionnage industriel (pour mémoire, rappelons qu’ils ne s’embêtent pas, chez Erès…deux rectangles de tissu dont l’un froncé sont joints l’un à l’autre et surjetés sur le côté; pas d’ourlet; c’est fini) (et d’ailleurs en vrai elle est moins classe que sur leur site de VPC: 96143855  zavévussa?)

 

E2

 

Je ne suis pas mécontente du résultat obtenu…

 

 

E3

 

 

…mais la robe n’est pas terminée, il faut encore fixer le buste à la jupe et décider quelle longueur lui donner ( longue ou midi?) (vous feriez quoi à ma place?).

 

M1

 

En attendant de faire fortune avec nos Modèles de Paris, on a aussi cousu utile.

 

M2

 

 

Pour la fille de mon apprentie, une Marie en chambray bleu et biais argenté.

 

 

M3

 

Le biais d’encolure a été allongé et les fronces réduites, mais à part ça ce modèle 14 ans a été obtenu à partir de la taille 8 ans de Citronille. Si, si.

 

M4

 

Si vous ne me croyez pas, regarder donc ce document faisant foi. Du huit ans, je vous dis, sur mon apprentie qui met du 38.

 

 

20140616_165606

 

Pour le Lutin, trois bermudas-minute du Joyeux Fait Maison.

 

 

20140616_165328

 

De gauche à droite, en molleton gris et mou, en jean baggy et rigide, et en gabardine court et ajusté.

 

 

B1

 

J’aurais vraiment voulu imiter l’incroyable exploit bermudesque de Mape, mais la force m’a manqué, et puis ce modèle élastiqué va encore bien pour un deuzan, il sera toujours temps l’an prochain d’entreprendre les braguettes et compagnie…

 

B2

 

Bon, vous avez compris le principe, hein, je n’ai pas photographié celui en jean, mais c’est le même.

 

 

20140611_204121

 

Ce n’est pas parce que je suis sur le point de devenir une modiste réputée que je n’ai pas le temps de cultiver mon jardin.

 

 

20140608_124935

 

Notre sous-bois privatif est enfin pourvu d’un hamac où l’on peut savourer des vodka-sauge.

 

 

20140611_203958

 

La vodka-sauge n’est autre qu’une infusion de sauge glacée avec jus de citron et vodka…

 

 

20140617_180825

 

…ça aide à patienter le temps que les confitures prennent…

 

 

20140622_212428

 

…ou que les tomates poussent.

 

20140609_210754

 

 

Navrée pour ceux que ça ennuie, mais chaque année c’est la même chose, je suis ébahie devant Dame Nature.

 

20140622_212508

 

Ces deux photos ont été prises à huit jours d’intervalle, non mais vous avez vu comme ça a poussé???

 

20140603_214001

 

 

 

Au point où j’en suis je pourrais tout aussi bien vous montrer mes rosiers (Elz, c’est bon, tu peux passer ton chemin, ça va plus t'intéresser à partir de maintenant...)

 

20140603_214104 20140603_214111

 

 

Celui qui a plus de 150 ans et fait 5 m de haut a fait un truc marrant cette année…

 

20140607_142546

 

…il a carrément poussé à travers le toit de l’atelier.

 

 

20140607_142603

 

 

On le voit mieux sous cet angle…

 

images

 

 

Mais bon, c’est pas tout, ça, je n’ai pas de temps à perdre, il faut encore que je fasse fortune (et non, vous ne rêvez pas, c’est bien Paul Poiret et ses petites mains qui descendent du train, sur la photo).

 

 


02 juin 2014

Hari Om + EDIT: Le Fantastique "Patron" du Yoga Pant

 

 

20140508_175727

 

Comme tous les Bobos qui se respectent, j’essaie de “moins consommer”, mais en même temps je guette le moindre nouveau truc émoustillant dans les rayons de la biocoop. (Et NON, ce mouton n’est pas le nôtre, mais celui des copains des enfants, mais je mentirais en disant que je n’y songe pas moi-même).

th (2)

 

Là où la magie des grandes surfaces n’opère plus qu’à grand peine, les magasins bio nous proposent des merveilles exaltantes. Il me faut souvent le plus grand sang froid pour résister aux promesses mirifiques des BOUGIES HOPI (panacée amérindienne), du GERMOIR à pousses d’alfalfa (action antistress), ou de la bouteille de 50cl de KOMBUCHA à 5 euros ( remède ancestral, combinaison unique de bactéries et de levures vivant en symbiose, et ce pour le bien de tous les êtres*).

 

th

 

Il y a deux ans, j’étais ainsi tombée dans la BOUILLOTTE EN NOYAUX DE CERISES, et ces derniers temps j’avais une envie furieuse de connaître enfin des nuits reposantes avec un OREILLER EN BALLES D’EPEAUTRE. Comme j’avais moyennement envie que ça me coûte 39 euros 99 (quand on est bobo, mieux vaut ne pas être radin), j’ai décidé d’acheter les maudites bidules en vrac (4 euros le kilo) et de faire une housse d’oreiller moi-même. Je suis tellement économe.

 

th (1)

 

Au point où j’en étais, autant l’assortir à la doublure de ma couverture en Log Cabin.

 

20140521_110825

 

Evidemment, la couverture en log cabin est décroissante en diable, puisque elle se pratique avec les restes de laine disparates et les pelotes esseulées.

 

20140521_111004

 

Pour tout vous dire, elle est tout de même un tout petit poil trop bobo pour moi, cette couverture, mais heureusement, Les Ptites Aiguilles d’Adèle sont prêtes à lui offrir l’asile diplomatique, ouf…

 

20140521_110615

 

Comme tout produit Greenlandais authentique, elle est pourvue de son Hate Crime faisant foi: je ne sais pas trop à quoi je pensais en voulant surjeter du tricot; j’ai ensuite bloqué pendant trois semaines en ne sachant pas du tout quoi faire pour rattraper les mailles filées sur plus de cinq rangs. Finalement, j’ai opté pour la solution rustique: j’ai cousu comme une folle des allers-retours de points serrés le long du trou, et vogue la galère, comme on dit (ou pas, d’ailleurs).

 

Robe

 

Tant qu’on y est avec les Hate Crimes, comme chaque année à la même date, j’ai commis une robe molle, tricotée en katrans pour un résultat final en taille douzans. Ce n’est pas complètement de ma faute puisqu’il s’agissait d’un micro défi en compagnie d’éminentes blogueuses qui tricotent sûrement bien moins mollement que moi:

- The Great Mouette Bien au Sec

- Miss Grain de Sel

- Le P’tit dressing de Magalo

- La Célèbre Cabane d’Elilou

- Bidouilles Zet Bricoles

- Et bien sûr ma Chère Lara

 

La mienne est en coton corail et plumetis gris, mais mes photos sont vraiment pourries, on ne voit rien de rien.

 

Pantalon 2

 

Tfaçon si je tricote mou, c’est que je suis hyper relaxée, car comme toutes les mères de famille bobo, je fais du yoga.

 

20140528_141704

 

Depuis plus de quinze ans, j’avais un pantalon Adidas (Le Grand Satan Capitaliste, honte à moi!) que j’adore, et jamais je n’ai trouvé aussi confortable d’une part, et seyant de l’autre. J’ai donc sacrifié un mètre cinquante de jersey Petit Bateau noir pour le recopier, pinces de fesses comprises. J’en ai profité pour rallonger les jambes et faire monter la taille plus haut (chuis frileuse, moi, mesdames). Evidemment comme il est noir on ne voit rien sur les photos.

 

Pantalon

 

(oui, j’ai coupé mes cheveux, c’est terrible.) Bref, je ne peux pas en apporter de preuve photographique irréfutable, mais vraiment ce yoga pant est merveilleux, je compte en refaire plein de versions…

 

20140508_210622 20140521_154146

 

Bon, vous en faites pas, maintenant que j’ai fait le tour de tous mes plans sandalettes/ fromage de chèvre, on va pouvoir reprendre des sujets de conversation normaux, comme par exemple les rosiers…

 

20140509_113005

 

…ou les têtes de nègre de chez Hirsinger…

 

20140526_183425

 

…ou les fausses tuniques Bonpoint en liberty.

 

20140526_183340

 

Il s’agit de deux Marie jumelles taille 4 ans en popeline mirabelle, l’une pour la Petite Créature (à biais marine), l’autre pour la fille  d’une amie très chère (à biais doré).

 

20140526_183324 

 

C’est tout pour le moment, les amis. Je vous laisse sur une dernière note de bas de page:

* Dieutoupuissan! Cette histoire de Kombucha a commencé comme une blague, mais voilà que je découvre un univers insoupçonné. C’est carrément, me dit Wikipédia, le CHAMPIGNON DE L’IMMORTALITE!

téléchargement

Voici donc (pour le bien de tous les êtres, toujours) une petite bibliographie pour guider vos premiers pas vers la vie éternelle:

- Kombucha VS Kéfir, LE MATCH, c’est chez Mindful Momma: http://mindfulmomma.com/2013/10/fermented-beverage-smackdown-kombucha-vs-kefir.html

- acheter du Kombucha, c’est chez Kombucha shop: http://kombucha-shop.fr/Acheter-du-Kombucha.html?gclid=CP2aou3cvL4CFQzItAodu2IAjQ

- tout savoir sur le Kombucha (histoire, légendes, fabrication, utilisation, bénéfices, soins, problèmes, solutions, questions diverses…) c’est chez C fait maison: http://www.cfaitmaison.com/kombucha/kombucha-intro.html

- amazon dispose bien évidemment d’un rayon Kombucha très très fourni: http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss_1/279-3754597-0658764?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&url=search-alias%3Daps&field-keywords=kombucha&sprefix=kombu%2Caps&rh=i%3Aaps%2Ck%3Akombucha

- et enfin, last but not least, il existe une chanson à la gloire du Kombucha “Everybody drinks kombucha in hell”, des Fainting Generals. Je ne vous conseille qu’à moitié d’aller l’écouter, m’enfin c’est sur deezer: http://www.deezer.com/album/882825

 

 

20140517_171635

 

Bon, nous, pour le moment, on n’en est pas là: on est dans le sirop Barbapapa bleu goût marshmallow (assez immonde, d’ailleurs, le goût).

 

EDIT! Le Patron du Yoga pant!

Bon, alors les amis, ça a été la-croix-la-bannière pour concevoir, numériser et mettre en ligne ces dix-huit pages (si quelqu'un sait comment réunir en un seul PDF dix-huit pages indépendantes, je pense que ça aiderait tout le monde...pfff...)

RE-EDIT! Alleluia! Un charmante et généreuse Dame qui Aime Coudre a réussi à réunir les dix-huit pages de patron + expli en un seule fichier. Sonnez, trompettes! 

 

Yoga_Pant_TDC

14 mai 2014

Veni, Vidi, Vici

 

20140405_161231

 

Il faut bien l’avouer, j’ai un peu perdu la foi dans les blogs.

 

Marple 1

 

Si mon Guru et Guena ne m’attendaient pas pour enfin publier ce Lady Marple que nous tricotâmes en même temps, je ne sais même pas si je trouverais la force d’écrire.

 

Marple 2

 

Bon, il faut dire aussi que les oraux de mon concours m’ont pas mal ratatinée.

 

Marple 3

 

Certains jours je me dis que ça serait vraiment bête d’arrêter, mais d’autres je me rend quand même bien compte que bloguer est tout de même une activité assez vaine (et chronophage, aussi, hein, Flop!).

 

Marple 4

 

Mais bon, ça n’est pas parce que j’ai du mal avec l’Internette en ce moment que je ne tricote plus, aaaah ça non! J’en veux pour preuve ce joli gilet, réalisé avec une laine sublime, la Fado de Fonty.

 

Marple 5

 

Moi qui croyais que je me jetterais à corps perdu dans la couture à peine débarrassée de mon satané concours, il n’en a pas été ainsi, loin s’en faut.

 

B&J

 

Il faut dire que je n’étais pas mécontente de pouvoir enfin me replonger dans de la vraie littérature.

 

20140424_190113

 

Et puis aussi ça a été les vacances. Enfin…pas pour moi, les vacances…

 

20140425_182519

 

 M’enfin…j’en ai profité pour œuvrer à la transmission des Vraies Valeurs.

 

20140502_165539 

Entre deux nœuds à démêler, les enfants me laissaient généralement le temps de broder moi-même un ou deux points.

 

20140508_112621

 

 

C’est ainsi que j’ai pu venir à bout d’un “sampler” (exemplier? Echantillonneur? aide-mémoire?)…

 

20140427_132235

 

 

…et que les cousins de Paris sont repartis avec des cadeaux pour leurs parents.

 

20140405_161221

 

A propos de Paris j’y étais donc allée pour passer mes oraux mais pas que. J’ai aussi fait des repérages pour de l’espionnage industriel.

 

20140405_132453 20140405_132628

 

C’est ainsi que chez Erès j’ai étudié de près l’architecture interne de l’ensemble robe/ culotte haute / bandeau. De fait il s’avère que la culotte haute me va très mal, mais par contre je me ferais bien la robe. C’est juste un tube de jersey à maillot de bain pour le buste, et un rectangle de jersey souple froncé pour les jambes. Les finitions sont à cru, c’est dingue (pour mémoire elle coûte pas loin de 400 euros!).  J’ai rapporté les tissus nécessaires du Marché Saint Pierre, mais je n’ai toujours pas retrouvé l’envie d’avoir envie de coudre.

 

20140410_100112

 

 Revenons-en à notre concours (rien que d’y repenser j’en claque des dents…).

 

20140410_090809

 

Tout le monde s’en tamponne le coquillard, mais tant-pis, ça me fait du bien, faut que j’exorcise…voyez un peu comme j’ai souffert…

 

20140415_173437

 

Mais je n’étais pas seule dans mon malheur! Les squelettes de Elz se sont joints aux fleurettes de l’an dernier, et pour la première fois de ma vie, j’ai voyagé comme une adulte responsable, avec une trousse à bricoles, chronomètre et post-its, et une trousse de toilette de dame.

 

20140416_222421  20140416_222430

 

 Comme elle se souciait beaucoup de mon hygiène buccale, Elz avait joint une brosse professionnelle 5 zones d’action avec rafraîchisseur de langue.

 

20140430_104237

 

Moins directement utile dans le cadre du concours, mais formidable pour le moral, voici le petit cadeau que je reçus de Mââme Reloux juste avant mon départ.

 

20140430_104306

 

Ce sont des tampons rigolos gravés de ses blanches mains, siyouplé! J’ai été ravie et flattée!

 

20140430_104345

 

Et puis j’avais déjà pile la trousse pour les ranger (je sais, Céline, c’était supposé être pour la Petite Créature, mais voilà, je n’ai pas eu le courage de la lui donner…disons que je la lui emprunte quelques années, d’acc?)

 

93114167

 

D’ailleurs j’emprunte aussi quelques photos, parce que franchement, entre celle de L’Estaminet du babillage et les miennes, hum…

 

91495502

 

 …et donc j’ai reçu aussi mon super cartable crocheté, quel travail, quelle minutie, c’est dingue!

 

Béguin

 

En échange, j’ai fait un béguin “Rose aux joues” taille 18 ans (je ne comprends pas ce qui a bien pu se passer, c’est peut-être ce motif bizarre, ou alors autre chose, mais le résultat obtenu est Hénaurme, pour parler comme Flaubert… «Hénaurme ! quinze mille fois Hénaurme, avec trente milliards d'H ! »).

 

Kina1

 

Bon, heureusement, il y avait aussi un Kina fraise qui lui était conformé normalement…

 

1

 

A propos de fraise, je n’ai rien cousu de neuf, mais la Petite Créature met encore, pour la troisième année consécutive, sa tunique des “Vêtements amples à superposer”. C'est la "robe chasuble D" en taille 90. 

 

2

 

 C’est normal, puisqu’ils sont amples, vous me direz.

 

Softly 1

 

Et pour finir, un Softly You, fort réussi mais un peu long. Le patron le prévoyait plus court, je me suis dit que ça serait trop court, donc j’ai fait plus long et c’est trop long. Le patron avait raison, quoi.

 

20140427_143309

 

J’aime tout particulièrement l’encolure américaine.

 

Softly 3 

Et le voilà porté.

 

Softly 4

 

Et même de dos.

 

Softly 5

 

Et même en dormant (je n’aime jamais tant mes enfants que quand ils dorment, moi…).

30 mars 2014

Ooops!… I did it again

 

Comme Britney Spears en son temps (circa 2000) (la pauvre, d’ailleurs, qu’est-ce qu’elle devient?), je retombe toujours dans les mêmes errements.

 

DSL Corsage

 

1) Le bon vieux coup de la robe corail

 

J’en avais déjà fait une l’an passé, et je récidive avec quasiment le même modèle, dans un tissu très proche.

 

DSL III

 

Cette fois c’est la Lady Skater Dress de Kitschy Coo.

 

DSL I

 

Il y a des versions affolantes de ce patron partout sur l’internette,par exemple ICI, ICI, et même LA.

 

DSL

 

Ce patron est incroyablement versatile puisqu’il est parfait pour l’été, la mi-saison, et l’hiver. Un bon investissement.

 

DSL II

 

J’ai dû renoncer à toutes les manches proposées sur le patron (courtes, mi, et longues) en raison de la taille minuscule de mon coupon (1m tout juste, oui, en plus de tout, cette robe est économe en tissu).

 

DSL tissu

 

On voit ici et l’absence de manches, et ce tissu pas piqué des hannetons, en coton, mais texturé bizarrement. On voit aussi que j’ai à peine pas assez tiré sur ma bande d’encolure au creux du col, dommage.

 

2

 

 

Je trouve la forme de la jupe particulièrement chouette: pas de plis à la taille, mais un évasement à la fois ample et pas trop meringue, je ne sais pas si je me fais bien comprendre.

 

DSL IV

 

C’est quand même vraiment dommage qu’on la voie si mal sur ces photos. Si vous saviez comme j’aimerais avoir un vrai blog bien fichu avec photos élégantes et raffinées. Pour ça, il faudrait que je commence par acquérir un appareil photo; et aussi un trépied. Il faut aussi faire quelque chose pour la pluviométrie du Vert Pays. Bref.

 

DSL V

 

Bon, j’arrête de me plaindre et je conclus: ce patron-ci est infiniment meilleur que celui de l’an passé, et tout se fait en une heure pas plus, vraiment, je recommande…

 

2. Le bon vieux coup du tricot mou

 

J’ai tricoté tellement de blobs que je ne sais même pas quel exemple invoquer. Le plus épique était sans doute celui-ci…

Menthe 3

 

Je ne sais pas ce qui m’a pris de vouloir me tricoter un débardeur (en coton en plus!) ; ma mère et mon acolyte ont essayé de me prévenir, je n’ai rien voulu entendre.

 

Menthe 1

 

C’est mou, c’est super mou. Là je le tiens dans le dos pour pas qu’il gondole.

 

Menthe 4

 

Comme il est franchement trop décolleté, le mieux est encore de le porter à l’envers.

 

Menthe 2

 

Bref, j’ose à peine dénoncer la conceptrice de ce “crème de menthe vest”. Allez, tant pis pour elle, c’est Triona Designs…

 

3. Le bon vieux coup de la robe transparente.

 

J’ai remis ça, comme il y a deux ans, mais en bien moins réussi.

 

A

 

Disposant de ce superbe jersey mi-saison en provenance de chez Lo*, de composition inconnue mais à la fois soyeuse et épaisse, j’ai décidé d’en faire une robe. Mal m’en a pris.

 

B

 

Déjà, le patron (une robe trapèze de chez Ottobre) est fort mal choisi, ça tombe mal des hanches et ça gondole du bas.

 

C

 

Ensuite, ça ne m’était même pas venu à l’idée de le vérifier, mais c’est vraiment très transparent, d’où la présence de Vladimir Nabokov en cache-culotte. J’ai vraiment honte, quel manque de discernement.

 

4. Le bon vieux coup de la robe à fleurs pas mettable ou alors en chmizdeunui.

 

Celui-là, je l’avais déjà tenté là! Cette fois, par contre, c’est pas de ma faute:

 

lara 

Quand j’ai vu cette magnifique tunique chez ma chère Lara, mon sang n’a fait qu’un tour, et ça a dû se sentir dans mon commentaire, parce qu’elle m’a envoyé aussitôt le reste de son coupon.

 

1

 

Comme je ne voulais pas abuser (c’est pas mon genre) et faire une copie conforme, j’ai fait la version robe. Je n’ai pas été la seule puisque Lara a remis ça, et que Miss Grain de Sel et Les Reloux ont emboîté le pas, portant cette affaire au rang de Microdéfi carré.

 

2 

Avec bride et bouton, toussa toussa, la Créature était folle de joie, c’était violet et ça allait presque jusqu’aux pieds, la robe parfaite, quoi…

 

3

 

…oui, mais non. Chemise de nuit. Je me fais avoir à chaque fois, c’est mon côté Laura Ingalls Wilder…

 

téléchargement

 

Faut voir le positif, la Créature l’adore…

 

4

 

 

…mais pas autant que son panier à déguisements, donc pas moyen d’obtenir d’autre photo au réveil, j’ai à peine eu le temps de dire ouf qu’elle était déjà en train de se métamorphoser.

 

6

 

 

La robe de princesse s’enfile SUR la chemise de nuit, c’est logique.

 

5

 

Voilà, donc là, tout y est, la robe violette, la bleue, le tutu swann, et le truc en moumoute du Guru. La montre, aussi. Comme je ne servais plus à rien à ce stade, j’ai noté ce que les Barbares disaient pour satisfaire leurs fans:

Le Lutin, parlant tout seul: C’est très élégant, là

La Créature, dans son truc: Mamannnn, regarde!

Le Lutin: Oh! Regardez keske j’ai fait!

La Créature: CE que j’ai fait.

Le Lutin: CE que j’ai fait. Regardez, regardez, les amis! C’est pour toi, maman, c’est très élégant.

La Créature: Oui, mais moi j’ai du bleu!

Le Lutin: Je veux du bleu!

La Créature: Moi, je fais la fête, Maman.

LE Lutin: Moi aussi.

La Créature: En fait, on est en train de faire la fête, là!

Le Lutin: Tchin tchin.

La Créature: Mais naaaan, on fait pas Tchin Tchin, là, on fait la fête. Faut mettre des fèves dans la galette. T’as mis des fèves, toi?

Le Lutin: Oui, j’ai mis des fèves, regarde, là!

La Créature: Ouah!

Le Lutin: T’as le nez qui coule, là?

La Créature: Non, j’ai pas le nez qui coule, moi.

Le Lutin: Moi chuis un Lutin-Chat-Abeille.

 

7

 

Non, vous ne rêvez pas, le Lutin s’en fiche de son déguisement de chevalier, il porte le magnifique tutu en lib’ que mon Guru a fait à la Créature.

 

8

 

Et à propos de jupes du guru, on vient de recevoir celle-ci tout récemment! Elle lui va nickel, surtout avec cette veste.

 

Danse

 

Cette veste Monop’ est fantastique, mais ce que ça devient difficile d’immobiliser la Créature pour des photos; elle passe son temps à danser, elle donnerait presque raison à ma collègue qui croit que toutes les personnes de couleur jouent du tam tam (parce qu’elles ont le rythme dans la peau, comme on sait), bref, c’est une autre histoire.

 

5. Le bon vieux coup du Quilt qui tourne mal.

 

Donc comme le dernier s’annonçait magnifique et que ça ne l’a pas empêché de subir un épouvantable hate crime, j’ai pris les devants pour le suivant, je l’ai conçu raté dès le départ, comme ça, pas de déception.

 

20140322_093220

 

Laura Ingalls, SORS DE CE CORPS! Il s’agit de la technique dite du “log cabin” (ou cabane de rondins, donc), destinée à utiliser jusqu’à la dernière miette les restes de laine ou de tissus. On procède en tournant autour du premier rectangle, jusqu’à épuisement de chaque pelote. Je sais, c’est immonde, mais j’osais pas jeter mes fins de laines, alors j’ai essayé.

 

20140322_090353

 

 

 

 

Et attention! J’ai même commencé à bosser sur la triplure! Totally Laura Ingalls, limite Sarah Kay! Avec mon super molleton qui rétrécit, ça va être au top, je vous dis. Et je ne perdrai pas UNE ROGNURE de tissu. Nan mais ho!

images

Bon, allez, je crois que ça suffit pour aujourd’hui, faut que je me repose, sinon je vais craquer.

 

 

Ah! Si j’oubliais!

 

6. Le bon vieux coup du concours de printemps quand on n’a pas envie de bosser.

53839203

Donc voilà, cette année encore, j’ai réussi les écrits de mon concours et je suis punie, faut que je bosse comme un forçat sur des textes abstrus alors qu’il fait soleil dehors. Y’en a MARRE!

12 mars 2014

YOU ARE MY SUNSHINE

 

20140307_152353 

Dimanche dernier, tout à coup, j’ai réalisé qu’on n’a pas besoin d’acheter de motifs tout faits, mais qu’on peut aussi tout simplement écrire quelque chose et le broder.

 

20140307_135443

 

Donc j’ai pris un stylo effaçable, j’ai écrit un message, et j’ai brodé par dessus.

 

20140307_152435 

Au départ, c’était pour un cadeau, mais ça m’a tellement plu que je l’ai momentanément accroché sur un mur (avec du masking tape: on se croirait presque dans un blog normal).

 

Sun 3

 

La Petite Créature – autre “rayon de soleil”, quoique dans un genre plus intense – est venue faire la danse-de-la-robe-kitourne devant.

 

Sun 2

 

J’étais tellement emballée par Antonine que je lui en ai refait une aussi sec.

 

Sun 5

 

Non, il n’y aura pas de photo nette, quand on a une robe kitourne, on danse et c’est tout.

 

Sun 6

 

J’avais cru que ça serait une super idée de la faire en crépon cerise (France Duval Stalla dit “Pivoine”, mais sorry, pour moi c’est “Cerise”), mais je n’avais pas du tout réalisé que le dit crépon étant plissé EN LARGEUR, la fichue robe allait se distendre A MORT dans la largeur (d’où le pli creux + noeud noir rajouté à la fin pour réduire le décolleté).

 

Sun 7

 

La robe est déjà transparente, alors si en plus elle est décolletée, merci bien…

 

Sun 0

 

…mais finalement on s’en fiche, car j’ai peu d’espoirs quant à sa longévité. En effet, ce crépon FDS est tellement fin qu’il se déforme dans tous les sens et que chaque fil y creuse un cratère; à mon avis, elle va se déchirer comme du papier en une journée. Mais bon, je n’avais pas le choix, du crépon entoilé, ça aurait été vraiment immonde. Bref, aussi beaux soient les coloris des crépons FDS, je ne sais pas si l’on m’y reprendra.

 

Sun 00

 

C’est bête, j’avais super bien réussi le mini ourlet, pourtant.

 

3

 

Du coup pour le rayon de soleil suivant, j’ai prévu plus rustique. C’est le gilet Arc en ciel de De rerum natura.

 

1

 

Je savais déjà que j’adorais leurs modèles, dont je commence à avoir tricoté un petit paquet déjà, mais c’était la première fois que je testais leur laine.

 

2

 

Mamma Mia, cette Gilliatt est un régal (oui, oui, je sais, je n’ai pas pensé à aligner les rayures au moment de coudre les boutons, mais je vous jure que porté on n’y voit que du feu!).

 

4

 

Je n’ai pas mis de manche, avec la Créature c’est plus prudent (elle a une fâcheuse tendance à les tremper dans la soupe/ pâte à modeler/ sauce/ peinture/ boue).

 

5

 

Je trouve cette laine très Vert Pays Compatible, elle se fond dans le paysage!

 

6

 

OH! J’ai failli oublier! Le barbare a presque cousu quelque chose!

 

8

 

C’est un balai de sorcière - princesse, mais rose, et fait main, siyouplé.

 

7

 

Quand la Créature ne chevauchait pas, je l’ai essayé comme plumeau, c’est vraiment très bien. Il s’agit d’une baguette de bois d’arbre râpée pour en ôter l’écorce et de bandes de lin teint en rose (?!) clouées puis nouées solidement avec de la ficelle.

 

Goûter

 

Bon, allez, je vous laisse, c’est l’heure du goûter*.

* Note pour mon Guru: ces petits légumes en pâte d’amandes viennent de chez Christophe Bulabois où j’ai pris ce-que-tu-sais; je n’ose pas te l’envoyer à cause du soleil. Et si ça arrivait fondu???



25 février 2014

BLUE is the new PINK

 

 

Couronne 2

 

Après le fiasco de la robe de Princesse des Neiges, il a bien fallu que je me rattrape, et que je produise un attirail à temps pour Carnaval.

 

Robe P1

 

S’il n’avait tenu qu’à la Petite Créature, la robe aurait été “Violette et rose avec du orange”, comme le stipulait sa commande.

 

téléchargement

 

Heureusement, grâce à ce Disney qu’elle a vu avec sa classe, j’ai pu négocier une robe bleue.

 

Robe P2

 

Evidemment, j’ai mis un max de paillettes pour être sûre de mon coup.

 

Robe P3 Robe P6 Robe P5 Robe P4

 

 

 

 

A vrai dire je suis tellement contente de cette robe que je l’ai peut-être un tout petit peu trop photographiée…

 

image (1)

 

Il faut dire qu’elle n’est pas si éloignée que ça du “bleu Tiffany” que j’aime tant, et qu’Edith Wharton a utilisé pour décorer son boudoir.

 

image image (2)

 

Non, vous ne rêvez pas, Les Pouletous était la semaine dernière on Edith’s turf, d’où elle a rapporté ces documents faisant preuve. Quelle veinarde. Et puis la neige…rhâ, ces Américains…

 

bleu

 

En y pensant bien, ce “bleu Tiffany” présente des affinités certaines avec le fameux “bleu Petit Trianon” qu’affectionnait Marie Antoinette…

 

Bleu5  

…et auquel Sofia Coppola a rendu grâces dans son film…

 

images

 

…sans même parler de la collection hommage de Galliano pour Dior. Bref, revenons-en à ma modeste contribution. 

 

Robe

 

Il s’agit d’Antonine de Citronille, princessifiée par l’adjonction d’un tulle pailleté argenté de provenance oubliée.

 

Ourlet

 

L’ourlet est constituée de biais argenté dont la provenance se perd également dans les limbes (après tout, je couds depuis 3 ans, maintenant…)

 

Buste

 

Heureusement, je me rappelle d’où vient le tissu principal! C’est Lo* qui me l’a envoyé, initialement pour peaufiner le quilt de la Petite Créature!

 

1

 

Vous souvient-il de ce projet titanesque entrepris il y a plus de 180 jours?

 

20131030_093028

 

Au début, tout s’est passé à merveille, quoi que très lentement. Dans l’ensemble, les lois de la symétrie étaient honorées.

3

 

En plus d’avoir fourni le tissu vert d’eau/ aigue marine de base, Lo* a brodé l’initiale de la Petite Créature sur un coupon, de sorte que le quilt soit monogrammé, quel luxe!

 

4

 

Assembler les 160 carrés, les tripler de molleton 100% coton bio, quilter et poser le biais à la main sur toute la circonférence m’a pris des mois, mais enfin après ça, je croyais avoir produit un ouvrage impeccable. C’est donc la conscience tranquille que j’ai mis le tout à la machine, 30°C, comme indiqué sur le patron, assurée que le lavage allait ‘'estomper les imperfections et révéler la beauté “ de mon quilt.

 

20140208_152006

 

TADAM!!!

 

20140208_152012

 

Que je vous explique: ce saligaud de molleton bio hors de prix a rétréci de 30% dans tous les sens. EH OUAIS! Les carrés et la triplure, eux, ont conservé leur taille initiale.

 

20140208_152017

 

Tout bénef. Mon liberty froissé trop grand ressemble à une cotonnade molle de romanichelle,

 

20140208_151947

 

le dessus de lit initialement prévu pour un lit une place est désormais étriqué de partout, recouvrant à peine la couette,

 

20140208_151818

 

et le lit peut avoir un petit air échevelé ni fait ni à faire même quand il vient d’être fait. FORMIDABLE.

 

Bleu 3

 

Après tout ce boulot, quel dépit…

Bon, et pour finir sur une note plus gaie, à la demande de mon Guru et de quelques autres fans, voici un nouvel épisode des Conversations avec des Barbares.

7

 

L’échange a été surpris ce matin tandis que je tentais de traîner au lit. Le Lutin est entré dans la chambre conjugale “déguisé en princesse”.

 

6

 

Il portait même un diadème, avec sa robe vichy rouge.

Le Lutin: Voilà, je suis beau. Les garçons y dient “beau”.

La Créature: Et les filles elles dient “belle”.

Le Lutin: C’est ça la solution.

La Créature: Maintenant, on va danser.

Le Lutin: Nan, on va dormir. On est des princesses, nous.

La Créature: Caca boue.

Ils ricanent et s’esclaffent.

Le Lutin: Bravo! On prend un oreiller d’abord. Pas faire de bruit, sinon, y’a un loup qui va me manger. On va chercher des couvertures.

La Créature: Naaaan, y’a déjà des couvertures, là.

Le Lutin: Hééééé, tu m’pousses, là!

La Créature: arrêêête de m’embêter.

Le Lutin: J’veux pus dormir. Je veux dormir. On peut jamais dormir.

La Créature: Mais ça c’était ma place!

Le Lutin: C’était une blague!

Il tombe en voulant libérer la place.

Le Lutin: Je suis tombééééé!

La Créature: C’est pas grave.

Le Lutin: Y faut mettre un pansement.

La Créature: Mais non, ça saigne pas.

Le Lutin: C’est pas juste.

La Créature: C’est pas grave si c’est pas juste.

 

téléchargement (1)

 

Ah, non, c’était pas tout!!!

 

Couronne 1

 

J’avais oublié de mentionner le belle couronne en coton mercerisé crochetée par ma mère pour la Petite Créature (initialement pour aller avec la fameuse robe mohair actuellement en friche). J’aurais dû coudre des perles argentées spéciales sur chaque petite pointe, mais avec la nouvelle robe, ça faisait un peu too much, j’ai laissé comme ça. Bon, cette fois, c’est fini, c’est sûr.

…Euh, en fait non, j’ai encore quelque chose à dire. Pardonnez-moi mais c’est pour votre bien.

willis-earl-beal-flyer

 

J’ai récemment écouté le disque de Willis Earl Beal, Noboy knows, et franchement je vous le recommande.

téléchargement (2)

 

C’est un bluesman de Chicago qui n’a pas de télé ni d’ordi, très rafraîchissant. On peut écouter pour commencer Too dry to cry, c’est vraiment chouette, à mon humble avis…

Je n’ose plus dire que cette fois c’est fini…

05 février 2014

Entretien avec un Lutin

 

O chance! Aujourd’hui, nous avons un Lutin en special guest star.

 

Dragon

 

Quattre: Alors, Lutin, tu as quel âge?

Lutin: euh, deux ans, Maman zé deux ans.

Créature: euuuh, oui, il a deux ans paskeu c’était son anniversaire, il a eu des cad…

 

20140108_121905 

 

Q: Créature, laisse parler ton frère!

L: moi za eu des cadeaux…

C: il a eu une cape, un bouclier…

Q: LAISSE-le parler!

L: …bouclier, cape, pis une épée.

 

1

 

Q: pour faire quoi?

C: ….c’est pour…

Q: CHUT, laisse-le parler

L: C’est pour taper les lits.

 

2 

Q: mais pourquoi?

L: paskeu on va le casser, le lit, on va pas le réparer.

C: moi j’aime bien la pâte à modeler marron, hein.

 

20140111_164148

 

L: (à sa soeur) tu veux que j’ t’attache? (NDLR: la Petite Créature vient de s’asseoir sur la chaise haute du Lutin)

C: ben nan, chuis pas petite.

L: ben moi chuis petite. L’est où mon tracteur zaune, maman?

Q: je ne sais pas, faut chercher

Fin de l’entretien, il s’en va, il n’a pas que ça à faire. 

 

3 

 

Fiche “technique”:

- Cape du Prince des Déguisements Intemporels, taille 4 ans, brodée à quatre mains (ma mère a fait le dragon, moi la flamme, je m’en suis bien sortie…); demi-coupon de gabardine parisienne dont tu possèdes le jumeau, doublure en popeline FDS sable.

- bric à brac de chevalier en vrai bois d’arbre et cuir de bête rapporté du marché de Noël de Montreux.

- garçonnet de deuzan patron maison (attention, il taille grand).

 

 Chemise1

 

Sinon, pour fêter son entrée dans l’âge barbare, je lui ai aussi cousu une authentique chemise de bûcheron jurassien…

 

 

20140202_155518

 

…à porter avec un treillis, tant qu’à faire…des fois qu’un forestier-charmant viendrait l’enlever sur son fougueux tracteur vert…

 

08_10_151w

 

Tout ça ne tient pas debout, les bûcherons ne vont pas “au bois” en tracteur mais en camionnette. Et chemise à carreaux. Bref.

 

reportage sur des bucherons (Mickaël et Patrice) exerçant dans les forêts du Jura, vers St Laurent de Grandvaux

 

C’était juste un prétexte pour mettre des photos d’arbres. 

 

bucherons-jura 95

 

Photos d’arbres et de bûcherons fort jolies d’ailleurs, réalisées par Daniel Gillet. 

 

Chemise 1 

 

Le pilou de Bûcheron me vient de mon Guru qui commence à s’y connaître en Greenland. Le patron, c’est la chemise du “Vêtements faciles filles et garçons” que j’avais déjà faite à col Claudine pour la Petite Créature l’an dernier (et qui est troptite, maintenant, sniff…) en taille 4 ans (ce Lutin est vaste, et le patron taille normal voire petit).

 

20140202_160219

 

Je ne suis pas encore vraiment au point en chemises:

- d’abord j’ai oublié de surpiquer le col et ne m’en suis aperçue qu’une fois la chemise achevée

- ensuite il y a un petit kèkchôze qui me chiffonne vers le pied de col, les rentrés sont un peu imprécis et ça fait des épaisseurs louches

- enfin, je n’en finis pas de souffrir avec les satanées pressions Kam; une fois sur deux le bidule à écraser ne s’écrase pas droit et la pression est fichue.

 

imagesPour mémoire, cette chemise se voulait un genre d’imitation de ce modèle Calvin Klein Kids pour je ne sais quel défi qui remonte à cet été ou cet automne et que je n’ai jamais pu mener à bien dans les temps, pffff…

 

1

 

La Petite Créature a été gratifiée d’un lot de consolation: un sac à main en tricot qui vient compléter la tenue de “princesse” qu’elle enfile chaque soir en arrivant. C’est le modèle “Petite Mademoiselle”, et il est parfait pour un cadeau de dernière minute.

images (1)

A propos de dernière minute, j’ai vraiment été surmenée ces derniers temps, aussi je vous prie de bien vouloir m’absoudre du retard effarant que j’ai pris dans mes mails. 

Voilà, c’est fini, je n’ai plus rien à dire.

14 janvier 2014

Boutique des Horreurs

 

 

 

shop

 

Approchez approchez, bonnes gens, c’est aujourd’hui le Grand Jour!

 

20131214_150906

 

D’une part c’est le moment où l’on dévoile nos Défis Moisis, mais surtout c’est une occasion inespérée et probablement unique de donner une bonne leçon à mon Guru. C’est elle en effet qui a été désignée pour m’administrer un colis tout pourri. Je voudrais pas dire, Guru, mais sur ce coup là…HA HA! Je t’ai écrabouillée!

 

20131211_104515

 

Suffit de comparer l’emballage de mon paquet…c’est tout de même autre chose!

 

20131211_105035

 

Et faut pas croire! Moi aussi j’ai joint une carte postale!

 

20131224_230058

 

Je rappelle brièvement la règle du jeu (tout en faisait de la pub pour la bûche choco-pistache- nougatine d’Hirsinger) : il s’agissait de déposer au pied du sapin de sa victime le cadeau le plus moche, le plus inutile et le plus déprimant possible.

 

20131224_230116

 

Hé bien mon Guru s’est complètement plantée! Elle nous a offert des trucs utiles, et même jolis dans certains contextes, qui ont enchanté les enfants et leur servent tous les jours! HORS SUJET, le Guru!

 

A

 

Dès qu’elle a ouvert le paquet, la Petite Créature roucoulait d’aise! Il faut dire que par un heureux hasard, elle l’a ouvert pile entre les bijoux Hello Kitty de son oncle et le diadème de princesse de Lo.  Ni une ni deux, elle s’est harnachée de tout son attirail.

 

B

 

Vous avez vu cette classe?

 

C

 

Le cadeau pas si moisi de la Créature se compose donc d’un bustier et de manchons en moumoute fuchsia ornée de dentelles.

 

D

 

Franchement, j’ai vu plus moche, non?

 

E

 

Pour une créature qui voulait “être une princesse magique” le soir de Noël, je trouve ça super réussi!

 

F

 

Le Lutin, lui, fait un utilisation beaucoup plus orthodoxe de sa ceinture, il s’en sert pour l’usage prévu, à savoir transporter ses bébés.

 

G

 

Ici, “bébé lion” se balade dans le village…

 

PicMonkey Collage

 

Bien sûr, la Petite Créature aussi, trimballe ses bébés dedans…

 

SS

 

Je l’ai même vue s’en servir comme chapeau…

 

S

 

…et le Lutin s’en est fait un snood! Franchement, Guru, pour l’inutilité, tu repasseras!

 

20131116_193814

 

En ce qui concerne mon propre défi moisi, j’ai tout de suite compris qu’il fallait que je m’oriente vers le tricot.

 

20131125_120441 

 

La créativité des concepteurs de laine est vraiment confondante.

 

BEAUTIFUL_BABYS_BONNETS_002_small2

 

Celle des concepteurs de patrons aussi; j’ai bien failli faire ce joli bonnet…

 

2012-05-26_20.47.23_medium2

 

…ou ce ravissant maillot de bain (un BIG SUCCESS sur Ravelry!)

 

MdmWeigelKnittedCosy

 

…mais après mûre réflexion, c’est cet impressionnant cache théière vintage qui l’a emporté.

 

01

 

Pour le mien, j’ai choisi des couleurs plus élégantes.

 

02

 

Cela lui confère, je trouve, un charme désuet et raffiné.

 

04

 

Ah, voilà un cliché où il est vraiment à son avantage!

 

03

 

J’avoue que je ne suis pas mécontente, sur ce coup là! Bel effort, vous ne trouvez pas?

 

1

 

Et puisqu’on en nage en plein festival de Hate Crimes, il est temps que je vous parle de la robe de Reine des Neiges de la Créature.

 

20140108_110233 

 

Repérée dans un vieux numéro de Fatto A Mano, cette robe en dentelle aurait dû couronner glorieusement cette année de labeur et se retrouver au pied du sapin devant une Créature ébahie. Je me suis donc arraché les cheveux sur cette dentelle double face bien prise de tête…

 

20140108_110357

 

…j’ai progressé follement dans la couture invisible…

 

2

 

…tout ça pour découvrir après montage ET BLOCAGE que la robe est aussi large que haute, ou presque.

 

3

 

A ce stade là, en plus, j’ai manqué de laine pour faire les manches en dentelle. Comme la laine que j’utilisais (la Katia illusion) est épuisée partout, j’ai voulu ruser et faire des manches courtes à volants.

 

4

 

Vous voyez ce que je veux dire?  Dans le genre gondolé, hein, madame Reloux…Et ne me dites pas que ça n’est pas si pire…

 

20140108_110639 

…je crois que cette photo est suffisamment explicite. Chou blanc! Fiasco! Bérézina! Désespoir! Honte! Humiliation!

Posté par quattre à 07:53 - - Commentaires [53] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

01 janvier 2014

House of Mirth*

 

Un peu comme Edith Wharton ou Vladimir Nabokov, j’ai toujours su que j’étais née pour la grande vie.

 

images (3) 

La “Maison de campagne” d’Edith Wharton à Lenox, Massachusets.

Malheureusement, je ne suis pas née au tournant du XX° siècle, et encore moins dans la haute société New Yorkaise ou dans l’aristocratie Russe.

 

images (1)images (2)

 

Le “petit” salon et la salle à manger “informelle”, toujours à Lenox.

 

téléchargement (1)

 

Le boudoir “bleu Tiffany”, encore chez Edith Wharton (j’aurais mis du marbre blanc à la cheminée, pas vous?)

 

Au lieu de ça, je suis née dans une famille de fonctionnaires à la fin du vingtième siècle, et il me faut vivre petitement.

 

téléchargement (2) .

 

(Parenthèse dans la parenthèse, ce “bleu Tiffany”, j’en raffole!)

 

images (6)

 

Néanmoins, une fois par an, mêlant le littéraire à l’agréable, je jette l’argent du ménage par les fenêtres et m’offre un pèlerinage au Montreux Palace, celui-là même où Vladimir Nabokov a passé les vingt dernières années de sa vie et écrit le monumental Ada ou l’Ardeur.

 

images (7)

 

[Cette année, au moins, on n’y est pas allés en Twingo, Flop!]

 

20131221_140240 

La Petite Créature porte une fois de plus ce petit gilet La Droguerie qui grandit avec elle, l’un de mes tout premiers tricots sur l’un de mes tout premiers posts de blog, sur une Petite Créature de tout juste un an, j’écrase une larme!!!)

 

20131221_144500

 

Il font les choses en grand, ils ont carrément un Père Noël en résidence, au Montreux, mais il a fichu une sacrée frousse à la Petite Créature.

 

20131221_144247 20131221_144346

 

Du coup elle a rôdé autour sans oser s’approcher.

 

20131222_114021

 

 

 

Finalement elle a été bien plus à l’aise avec les oiseaux du lac.

 

20131222_112949

 

Je ne sais pas quelle mouche a piqué mon téléphone portable, lui qui fait des photos très médiocres d’habitude a été spécialement inspiré.

 

20131222_113039

 

Là, je me sens carrément artiste.

 

20131222_113043

 

Brrrrr!

 

20131222_113429

 

A propos d’artistes…

 

20131222_113441

 

Hum…

 

20131222_113343

 

Comme chaque année en Décembre, c’était le fameux Marché de Noël.

 

20131222_123518

 

La Créature a bien aimé, mais elle préférait quand même les mouettes et le cygne.

 

20131222_124244

 

C’est vrai que j’abuse un peu avec les photos de ma fille, mais comme on peut voir ici, je ne suis pas le seul paparazzi qui la pourchasse…

 

images (11)

 

Pour ma part, ce qui m’a  vraiment impressionnée sur ce marché de Noël, ce sont les papiers découpés de Catherine Schmidt.

téléchargement (4)

Incroyable, hein!

 

f 

Dans le genre très suisse, il y a aussi ces photophores en bois – que pour ma part j’ai pris en bouleau, c’est tout de même plus passe partout…

 

20131222_120413

 

Et puis les boules en verre étaient très chouettes aussi.

 

20131222_123016

 

J’ai également bien aimé l’absinthe bleu Tiffany du Val de Travers (qui du coup porte bien son nom!)

 

images (12) 

Sans parler de la fontaine. Je l’aurais bien achetée, mais je n’ai pas le “petit” salon pour, ni la salle à manger “informelle”, pfff…

 

20131221_154233

 

Après ça il était temps de monter dans la Grande Roue.

 

20131222_125126

 

La Petite Créature a eu du chagrin lorsqu’il a fallu donner son ticket argenté à paillettes au Monsieur.

 

20131222_125336

 

Moi j’ai eu carrément les chocottes, plus je vieillis plus je deviens timorée. Je commence à comprendre pourquoi les vieilles ne prennent plus leur voiture.

 

20131222_130139 20131222_130658

 

M’enfin, c’était tout de même bien joli. (Vous devez commencer à vous demander ce que vous fichez là à regarder mes photos de vacances, mais je me rends compte que j’aime bien la façon dont ce blog documente à distance de petits morceaux –choisis, hum!- de notre vie…)

 

20131222_130856

 

Bon, allez, la dernière et l’on parle boutique, les amis!

 

20131221_164208

 

Heu…dernière digression, à propos de boutique, vous avez vu cette robe vendue non loin de l’hôtel?

 

20131221_164216 

Elle a l’air imitable, non? C’est un genre de Poucette de Citronille en moins décolleté, ce me semble, mais où trouver du tulle noir assez classe, je me le demande bien…

 

20131221_140815

 

Il ne faut pas croire qu’on avait emmené la Créature avec nous pour qu’elle prenne du bon temps et passe toute la sainte journée à éteindre/ allumer frénétiquement les interrupteurs de la chambre, et ce jusque tard dans la nuit, non non non.

 

Créature

 

L’objectif principal était de photographier une tenue hivernale composée du petit pull tricoté par la Grande Lo* et d’une jupe Piccadilly de P&M presque assortie.

 

20131221_140921 

La couleur est presque impossible à saisir, même dans la clarté lumineuse et immaculée du Montreux Palace (je vous dis pas chez moi…j’avais essayé avant de partir et tout était NOIR). Il s’agit d’un genre de prune foncée.

 

20131221_141401

 

Les finitions intérieures sont en biais fuchsia Creature-approved (la commande initiale était “Maman, tu peux me faire une jupe violet, rose et orange?”), et le noeunoeud est en liberty d’Anjo violet (avec une microtouche d’orange, eh si!)

 

20131222_095842 

Finalement, à ma grande surprise, les deux habits n’allaient pas bien ensemble, j’ai dû les séparer.

 

20131222_100039

 

Bon, c’est flou, mais ça montre qu’il ne faut pas couvrir la ceinture de Piccadilly, sinon ça fait sakapattatt.

 20131222_111732

 

Et le petit pull, lui, est parfait avec un jean.

20131222_11181420131222_111822

 

Rhâââ, ces photographes, c’est dingue, hein! Jamais tranquille!

 

20131222_145757

 

Bref, heureusement pour elle, après tous ces salamalecs, la Créature a pu aller se détendre au spa avec ses copains…

 

20131221_171914

 

…et moi j’ai pu avancer dans mon lady Marple.

 

20131222_145312

 

C’est fou comme à trois ans on sait déjà faire sa belle, hein!

 

20131222_155239

 

Et même se sécher les cheveux “toute seule”! Créatuuuure! Arrête de grandir!

 

20131221_205159

 

La voici même qui sort nuitamment du Harry’s Bar, on aura tout vu!

 

20131221_194155 

Entre le steack-frites de la Créature et mon tricot, l’ambiance n’était pas bien sulfureuse ce soir là, mais enfin l’honneur est sauf, on a quand même pris des Gin Fizz et des Mojitos! 

 

PicMonkey Collage

 

Après ça j’étais parfaitement mûre pour ma traditionnelle errance dans le couloir de la chambre de Nabokov (à la recherche de son fantôme).

 

20131222_161415

 

Une fois de plus, je n’ai rien vu, mais tant pis, je retenterai l’année prochaine!

Et vraiment, ce que je retiens de chacun de mes séjours à Montreux, ce n’est pas tant l’illusion un peu surannée de tout ce luxe et tout ce propre que la brume du lac, et par delà la brume du lac, cette figure toujours neuve et toujours redécouverte de Vladimir Nabokov, celui-là même qui se remémorait ses lectures d’enfance et ses domaines perdus dans Autres Rivages: “ En ce qui me concerne, quand je tombe à nouveau sur les malheurs de Sophie – son absence de sourcils et son goût pour la crème fraîche-, je n’éprouve pas seulement le même serrement de coeur et le même ravissement que mon oncle; il me faut assumer un fardeau supplémentaire- le souvenir que je garde de lui en train de revivre son enfance grâce à ces mêmes livres. Je revois ma salle d’études de Vyra, les roses bleues de la tapisserie, la fenêtre ouverte. Elle remplit de son reflet tout le miroir ovale au dessus du divan de cuir où mon oncle est assis, occupé à savourer un livre tout déchiré. Une sensation de sécurité, de bien-être, de chaleur estivale, se répand dans ma mémoire. Vigoureuse réalité qui fait du présent un fantôme. Le miroir déborde de lumière: un bourdon est entré dans la pièce et cogne contre le plafond. Tout est bien, rien ne changera jamais, personne jamais ne mourra.”

 

20131221_144936

               Statue de Nabokov devant Le Montreux, dimanche dernier.

* un dernier petit point culturel pour la route, je ne peux pas m’en empêcher (et Nabokov me comprendrait bien):

- House of Mirth est le premier roman d’Edith Wharton, que je relis en ce moment au mépris de tous mes autres devoirs. Il est paru en français sous le titre Chez les heureux du monde.

- C’est aussi une expression tirée de l’Ecclésiaste (“vanités des vanités, tout est vanité!”): “The heart of the wise is in the house of mourning; but the heart of fools is in the house of mirth”. Et toc encore.

16 décembre 2013

Les Lutins parlent aux Lutins

 

Christmas box

 

Chacun sait que Noël est la saison des Lutins, aussi nul ne s’étonnera d’apprendre que le nôtre est tout particulièrement frétillant ces temps derniers.

 

Lutin 1 

 

Il faut dire que le temps file atrocement, et qu’il aura bientôt deuzan!

 

Lutin 2

 

[Le Lutin est plongé dans les oeuvres intégrales de sa soeur, un ouvrage sur les couleurs, entièrement réalisé presque sans dépasser, et relié par les soins de la maîtresse.]

 

Lutin 3

 

(Oui, le Lutin a une queue de cheval, ça correspond à l’idée qu’il se fait d’une “tenue de fête”)

Ah, justement, quand on parle du loup, voici le Lutin qui rentre de promenade et demande à m’aider. Quoi de plus logique après tout pour un post spécial Lutin?

En exclusivité, donc, une interview

“ Quattre: Bonjour, Lutin!

Lutin: Y s’appelle comment, le crayon?

Quattre: Bleu. Tu as quelque chose à nous dire, Lutin?

Lutin: Ze veux des bonbons. Ze vais tailler le crayon.

Quattre: Alors, ça va Lutin?

Lutin: Oui, ça va. Non, ça marche pas, crayon.

Quattre: Qu’est-ce que tu veux faire?

Lutin: Pas écrire sur la table. Ze veux boire, maman, ze veux du Zudezinzin (note du traducteur: “Jus de Gingembre”), ze veux le calendrier de l’avent.”

Quattre: Pas maintenant, Lutin, quand la nuit tombera…

Lutin: Avec un ptifilm? Et du Zudezinzin? Je crois j’ai encore faim, moi.”

Fin de l’interview, le Barbare vient chercher le Lutin pour aller jouer avant l’heure du calendrier.

 

 

Tenue 3

 

Il faut dire qu’en bon Lutin, il raffole des paraphernalia et autres équipements de Noël.

 

     N3  N1N2 

En journée, il est rarissime de le trouver loin du sapin dont il aime à casser les ornements.

 

20131211_105912

 

Et s’il n’est pas vers le sapin, c’est qu’il joue avec le calendrier de l’avent Playmo (vous avez vu la voiture du Père Noël garée dans le sous bois? )

 

gyo

 

J’en profite pour vous faire la réclame de trois ouvrages de saison que les jeunes Barbares aiment bien en ce moment: les illustrations de celui-ci sont charmantes, mais le texte est vraiment tarte. N’empêche, c’est le préféré du Lutin.

 

Astrid

 

La Petite Créature, elle préfère “Christmas in noisy village”, d’Astrid Lindgren et Ilon Wikland, parce qu’ “ils font toujours des gâteaux, les enfants”, me dit-elle.

 

Gerda

 

Quant à moi, je ne me lasse pas de la série de Gerda Muller, de loin la plus intéressante pour les tout petits.

amir_couv_Mise en page 1

 

[Bon, permettez au Lutin de vous présenter un livre qui n’est pas de saison, mais qu’il vient de m’apporter, rapport à son addiction aux véhicules motorisés…]

 

20131207_125712

 

Aaaargh, je n’aurais jamais dû lancer ce grand sondage sur les livres préférés, voilà le Lutin qui revient avec le mange disque. Combien de temps nous faudra-t-il pour venir à bout de ce post?

 

20131211_183527

 

Bien, revenons-en à notre calendrier de l’avent. On peut dire que sur ce point, le Lutin est sur la même longueur d’ondes que ma chère Lo, qui nous a envoyé une Christmas box (voir supra) dont j’ouvre un colis chaque soir. Nous avons eu jusqu’à maintenant un coussin brodé de circonstance (assorti au fameux Coussin de rentrée), des tissus et de la petite mercerie à voir bientôt, et surtout, ô joie, les magnifiques petits tricots qu’elle avait présentés ici et dont je ne me doutais pas un instant qu’ils étaient pour nous!

 

Tenue

 

C’est elle aussi qui nous a offert le magnifique tissu de ce petit pantalon, ainsi que le patron (Sophie de Luzan) qui m’a permis de le coudre.

 

020

 

Non mais vous avez vu ce sublime lainage à chevrons?

 

014 011

 

Je ne me doutais pas qu’au moment même où je cousais ce pantalon, Lo était en train de tricoter le parfait petit haut!

 

20131215_130950

 

Tu reconnais le polo, Flop? Et à propos t’avais-je dit que le coussin monogrammé de La Petite Créature avait été promu Oreiller? Elle ne veut plus dormir sans, du fait qu’il y a sa “lettre et puis elle est rôôôse, mais l’oreiller il est veeert”.

 

Coussin

 

Je sais, je sais, on ne voit rien, il fait trop nuit maintenant…aaah, la lumière d’hiver…

 

arbre

 

A propos de lumière d’hiver (je ne suis plus à une digression près!), vous avez vu comme c’était beau hier matin!

 

Pâture

 

Ah la laaa, quand le Vert pays n’est pas humide, il peut être bien joli!

Peter

Tiens! Une nouvelle interruption du Lutin qui vient frapper le clavier de son range DVD: “Un petit film, maman, le petit lapin, ze veux, maman!” . Il faut dire que j’avais promis qu’on en regarderait un après le goûter, et depuis deux heures que j’écris ce post…

 

tenue 4

 

Bon, j’en ai presque fini, il me reste à vous remontrer bien la tenue sous toutes ses coutures.

 

Tenue 5

 

Vous ne rêvez pas, le Lutin joue de la batterie sur les meubles avec des aiguilles à tricoter…

 

20131214_131539

 

Et à propos d’articles de loisirs créatifs, voilà une super idée pour occuper un Lutin après la sieste le temps de terminer un dernier petit ourlet pour la route: des épingles et un coussin, et voilà vingt minutes de paix assurées!

 

images

 

 

 

Bon, allez, une dernière digression, et j’arrête, promis. A chaque fois que je passe devant cette statue dont Ousmane Sow a fait cadeau à la ville de Besançon, je m’arrête pour la regarder.

 

images (4)

 

Il faut dire que son visage est particulièrement frappant, je trouve.

 

téléchargement

 

Selon l’angle, il prend une expression totalement différente. Du coup l’autre jour en rentrant, je me suis enfin décidée à la google-iser. Et j’ai été stupéfaite de voir qu’elle s’appelle “L’homme et l’enfant”.

 

images (1)

 

C’est à dire que j’étais passée devant pendant des mois sans réaliser qu’un Lutin se cachait sous la cape…incroyable.

 

images (3)

 

D’après son auteur, cette oeuvre représente "l’espoir et le devenir du monde. L’enfant qui a été protégé protégera. C’est lui qui interpellera par sa présence les nouvelles générations sur la permanence du combat que menèrent ses ancêtres".  Et toc!



Fin »