Puisqu'il n'y a toujours pas d'autre naissance à annoncer dans la famille, je me résouds à vous présenter le petit dernier de la fratrie Ishbel. Vous connaissez déjà Ishbel 1 Violet et Ishbel 2 Pétrole; laissez-moi vous présenter aujourd'hui leur petit frère, Ishbel 3 Pearl. 

Ishbel 3 -2

Ishbel, tiens-toi droit, ne fais pas ta chochotte, on ne voit rien du tout!

Ishbel 3

Il est pâlot, non?

Pour tout vous dire, quand Ishbel 3 Pearl est sorti de mes aiguilles, je me suis d'abord inquiétée de sa constitution chétive. En effet, ses grands frères avaient nécessité pas loin de 200g de mélange alpaga+plumettes de La Droguerie, que j'avais sous la main, tricoté aux aiguilles 5. 

Mais comme Ishbel 3 Pearl était destiné à quelqu'un de Sooo Special - some kind of Superstar, comme dirait Beyoncé, ou Jamelia, ou était-ce le Général de Gaulle, la référence m'échappe  - bref, j'ai voulu mettre les petits plats dans les grands, j'ai relu les instructions d'Isolda, j'ai compulsé fiévreusement Ravelry, et j'ai déniché la laine la plus orthodoxe pour le modèle, à savoir la Malabrigo Lace à tricoter en 4.

Ishbel couleur

J'ai pris ma couleur préférée, Pearl, je ne sais pas si vous arrivez à discerner les nuances quasi irisées gris/ rosé, mais c'est quelque chose. Par ailleurs les experts de chez Ravelry n'avaient pas menti, la Malabrigo Lace, c'est vraiment voluptueux à tricoter: souple, doux, mousseux. Cette laine met d'ailleurs bien mieux les motifs en valeur! Par contre, le modèle obtenu est nettement plus petit que ses prédécesseurs: 120 x 50 après blocage. Il est aussi d'une légèreté déconcertante: il reste pas mal de laine dans la pelote de 50g que j'ai utilisée...

J'en ai été toute piteuse jusqu'à ce que je découvre le concept de "Shawlette" chez mon éminente confrère.  Hum, si j'ai bien compris ça rappelle un peu le bandana de Luky Luke...  à savoir que ça se wrappe autour du cou, pointe sur le devant,  sans avoir vocation à couvrir les épaules...

C'est comme ça que j'ai compris qu'Ishbel 3 n'est pas un châle, un vrai, c'est rien qu'une shawlette!

 

Il faut aussi que je vous dise que j'ai profité de ces jours d'attente interminable pour me convertir à C'est Dimanche, après avoir reçu un exemplaire de la tunique Vienne dont je ne peux plus me passer. 

Dans un moment d'ennui mortel, après une longue errance sur le blog des C'est Dimanche Addicts, j'ai jeté mon dévolu sur Sydney, qui me paraissait de nature à m'occuper un moment.

007 (2)

Voilà longtemps que je n'avais pas eu tant de mal avec les photos, ce qui me désole, parceque Sydney est vraiment beaucoup plus beau en vrai! Velours bleu nuit 500 raies de chez Fabrics Addicts je crois, passepoil tartan de brocante, pilou dit "bûcheron" de chez Cousette, pas encore de bouton...

055

Vous constatez que le modèle est doublé, mais aussi qu'il comporte des détails passepoilés. Ces petites sophistications donnent l'impression d'un travail honnête et courageux, d'autant que tout est réussi: 

056

Les ourlets, 

053

 

059

Les passepoils

057

Et même le col! Bliss!

On est donc en droit de se dire que j'ai beaucoup progressé, moi, Madame,  depuis la triste Affaire du Manteau Crash Test

Hé ben non, attendez avant de chanter ma louange...l'honnêteté qui me caractérise - en plus de toutes mes autres vertus 

m'oblige à avouer sans façon que Sydney est un des patrons les plus simples que j'aie vus! Incroyable! Rien à voir avec le manteau Crash test aux consignes fumeuses... Je n'ai eu aucun vrai effort à fournir! Ici, tout est logique, tout tombe juste, au millimètre, les explications sont limpides, l'ouvrage progresse à toute allure, à peine deux séances d'une heure trente pour tout faire!

Soeur Alma, faites de moi ce que vous voulez!