Jeudi dernier, nous avons remis ça.

Contrairement au dernier mardivrogne, ce Sewing mardi et Hirsinger ne fut pas un jeudivrogne. En effet, mon acolyte avait des Choses Sérieuses à faire dans le Monde du Dehors en soirée. Nous n’avons donc bu que du thé. Par contre, nous nous sommes rattrapées sur les gâteaux.

 

028

 

Nous avons mis quatre assiettes, mais je confirme que nous n’étions que deux ( en réalité il y avait six gâteaux et deux tablettes de chocolat) (l’honneur est sauf: on entraperçoit du papier à patrons à la limite du hors champ…)

 

033

 

Cette fois-ci, nous avons fait appel à Christophe Bulabois, pâtissier à Dole, dont le praliné, à mon sens, surpasse celui d’Hirsinger.

 

032

 

 

Gros plan sur le Coeur Sauvage, mon second préféré (Le troisième en réalité, puisque la première place est occupée ex aequo par le Champagnolais Noir que l’on aperçoit tout à droite de l’image, et le Champagnolais Lait qui est hors champ - impossible de .déterminer lequel surpasse l’autre malgré les nombreux tests auxquels nous les soumettons A LONGUEUR DE TEMPS).

 

029

 

 

Making of: je suis montée sur la table pour prendre les photos, exposant ainsi une autre de mes chaussettes ridicules.

 

Modell Photo

 

 

Nous avons choisi le top 119 du burdamars. Nous nous sommes dit que ça serait BIEN PLUS RAPIDE qu’une tunique (la bonne blague). En effet, a priori, il suffisait de joindre le devant et le derrière, puis de border encolure et emmanchures de biais.

Nous voici donc à découper du jersey mi-mou aux ciseaux Ikea. Erreur!

 

 036035

 

C’est très malaisé à couper, ça patauge et ça accroche, tant et si bien qu’on a des bords en escalier partout, surtout sur le biais. Je croyais avoir lu quelque part qu’il fallait une roulette et un tapis à découper, mais lorsque j’ai demandé à la vendeuse de Lingorama si ça m’aiderait, elle m’a regardée comme si j’étais folle à lier, et m’a dit d”un air désapprobateur que je faisais comme je voulais, mais qu’enfin, elle comprenait pas trop, là. J’ai reposé piteusement la roulette et la planche (et en même temps, les vendeuses de Lingorama me veulent du mal, comme on sait, donc comment savoir?).

 

 

Il n’empêche que nous nous attendions à une sinécure, mais qu’après avoir assemblé les épaules, il nous a fallu poser le biais, qui en réalité – découvrîmes-nous avec effroi – est une sorte de tube roulotté qui s’achève pour ainsi dire en lavallière crantée (puisqu’on n’a pas réussi à couper le bord régulièrement).

Voici ce que dit Burda; “ Couper 2,30 m de biais pour l’encolure et les liens à nouer, l’épingler sur l’encolure en plaçant son bord à 2mm du bord du tissu, laisser dépasser des extrémités de même longueur, sur la ligne milieu devant. Piquer le biais à 1,5cm du bord du tissu débuter et terminer à 2 cm de la ligne milieu devant.” (La ponctuation est restituée dans toute sa burditude).

 

Croos roads

 

Pour une fois, c’est presque un peu clair SAUF qu’on ne nous dit pas s’il faut faire ça sur l’endroit ou sur l’envers. Nous l’avons fait sur l’endroit, selon la méthode dite du pifomètre, et visiblement ça n’était pas le bon choix.

 

043

 

Remarquez, l’erreur n’aurait peut-être pas été aussi visible si nous avions eu du fil de la bonne couleur.

 

045

 

 

 

 

Hum, c’est dommage, parce que les finitions n’étaient pas trop mal.

 

041

 

La forme est plutôt sympathique.

 

042

 

Le noeud est peut-être un peu too much.

 

048

 

Je compte refaire ce modèle, mais avec un simple biais d’encolure, et peut-être en marquant à peine plus la taille…

 

038

 

Avec tout ça, nous n’avons terminé qu’un débardeur. Celui de mon acolyte attendra le prochain Sewing Mardi, qui aura sans doute lieu lundi, pour changer un peu.