Napoléon

Lundi dernier a eu lieu notre quatrième Sewing Mardi et Hirsinger.

Autant le dire tout de suite, nous n’avons pas eu le temps de coudre.

Il a d’abord fallu se sustenter.

 

005

 

Ration succincte composée pour chacune d’un Délice de la Baronne et d’un K2.

 

009 

 

Quelques tablettes pour les cas de force majeure – qui n’ont pas manqué de se présenter très vite (Noir- praliné- nougatine de chez Hirsinger, Noir- praliné de chez Bulabois, Lait- nougat- praliné de chez Bulabois).

Ensuite, revue des troupes:

 

Battle-chaos

 

- Défilé des Pinces Clover et Commande immédiate de nouvelles recrues.

 

Pince Prodige 

(Je dois dire que je ne puis plus m’en passer; mon acolyte, elle, a décidé de se convertir).

- Inventaire des Patrons, Commande immédiate de nouveaux uniformes.

 

Butterick

- Inspection des Jerseys et molletons, Commande immédiate de troupes fraîches.

Bon, vous allez dire, elles n’ont rien fichu de leur journée.

Pas du tout! Nous avons consciencieusement préparé La Grande Campagne d’Eté.

Nains du Chaos

(Je ne sais pas si comme moi vous avez joué à Warhammer, hum, probablement pas, mais les connaisseurs apprécieront ces quelques Nains du Chaos…)

 

- expédition des dossiers en cours (et notamment pose de deux boutons pression pour la route)

- établissement d’un plan de bataille pour les prochains Mardi.

- calendrier précis des affrontements

 

Intermède: POESIE GUERRIERE

SOIR DE BATAILLE

Le choc avait été très rude. Les tribuns
Et les centurions, ralliant les cohortes,
Humaient encor, dans l'air où vibraient leurs voix fortes,
La chaleur du carnage et ses âcres parfums.


D'un oeil morne, comptant leurs compagnons défunts,
Les soldats regardaient, comme des feuilles mortes,
Tourbillonner au loin les archers des Phraortes,
Et la sueur coulait de leurs visages bruns.


C'est alors qu'apparut, tout hérissé de flèches,
Rouge du flux vermeil de ses blessures fraîches,
Sous la pourpre flottante et l'airain rutilant,


Au fracas des buccins qui sonnaient leur fanfare,
Superbe, maitrisant son cheval qui s'effare,
Sur le ciel enflammé, l'Imperator sanglant.


José Maria de HEREDIA

Fin de l’intermède et conclusion du Sewing Mardi et Hirsinger

 

Heureusement, pour conclure cette journée spécialement improductive, en cinq minutes au moment de se quitter, j’ai libéré Ishbel V de son lit d’épingles et je l’ai remis à mon acolyte qui me le réclamait depuis des mois.

Ishbel 1 et Ishbel 2, en alpaga de La Droguerie, étaient beaux et chauds, mais chers. De plus, la dentelle ne ressortait pas assez nettement à mon goût.

Ishbel 1

Ishbel 3 et Ishbel 4, en Malabrigo Lace, étaient plus agréables à tricoter, et la dentelle s’y détachait mieux, mais c’étaient de Vraies Mauviettes!

Ishbel 3 

 

Digression: ALERTE ROUGE!Téléphone rouge

On m’informe que la Malabrigo Lace vieillirait vite! On me dit même qu’elle se comporte très mal au lavage, et qu’elle bouloche affreusement. J’espère que c’est de la calomnie!!!  Je lance un appel à témoins, j’aimerais bien savoir avant de me lancer dans Ishbel VI!

Fin de la digression.

 

Nous voulions, mon acolyte et moi, garder la Malabrigo Lace, qui est superbe, mais obtenir un immense châle. Il a donc été décidé de la tricoter en double, avec des aiguilles 7, pour voir ce que ça donnerait.

 

Ishel 5

 

Et en effet, le châle est grand! Une envergure de presque 3m! Une hauteur d’1m50! Alléluia! Il a fallu deux écheveaux tout rond. Le coloris s’appelle Tortuga, c’est un magnifique gris chaud à reflets violet foncé, impossible à photographier en trois minutes (pas de prouesses Coppolesques cette fois…).

 

Malabrigo lace tortuga

Ishbel 5.1

 

Ici, il est bien trop clair.

 

Ishbel 5.2

 

Et là trop foncé (il est tellement grand que même sur la pointe des pieds je n’ai pas pu le photographier en entier!).

Vous remarquerez qu’il n’y a pas d’erreur (je commence à ne plus me tromper, au bout du cinquième…pour celui-ci, je n’ai eu que trois rangs à défaire, mais c’étaient des rangs de la fin, de ceux qui font 300 mailles…).

 

passage_berezina

 

Certains lecteurs m’ont fait remarquer que mes échecs étaient bien plus intéressants que les réussites. Je vous rassure: à venir, un gilet femme en alpaga, un “goofy pant” de Lutin, un pull de Petite Créature, TOUS RATES!!!