“Alors retentira l'appel de Cthulhu ; sur toute la surface du globe,dans les immensités lointaines et les lieux retirés, les adorateurs secrets accompliront les rites immondes ; la terre tremblera ; la cité monstrueuse émergera des océans ; les Grands Anciens sortiront de leur sombre demeure, libres de réduire la Terre à merci. Et les hommes se mettront à
hurler, à hurler de peur, de frénésie et de rage déchaînée “ (H.P. Lovecraft, Call of Cthulhu)

 

Cthulhu

 

Vous n’imaginez pas quels trésors de patience il m’a fallu pour photographier ces quatre gosiers affamés simultanément béants. J’aurais aimé que le cinquième petit Cthulhu en haut à droite se joigne à sa fratrie, mais tant pis.

 

Cthulhu 2

 

J’attendais avec impatience l’éclosion des oeufs trouvés dans le nid de gorille de l’atelier. Les bébés, humains ou non, ont d’ordinaire la réputation d’être très mignons. J’ai été surprise de voir à quel point ces oisillons sont monstrueux. Et encore, vous les voyez ci-dessus âgés de quatre jours.

 

Cthulhu3

 

Les voici à la naissance, transparents, avec leurs énormes yeux protubérants, heureusement invisibles sur la photo. Sans exagérer, on aurait cru voir des Profonds (“Leur peau semblait luisante et lisse, mais leur échine se hérissait d'écailles. Leur corps vaguement anthropoïde se terminait par une tête de poisson aux yeux saillants toujours ouverts. Sur le côté de leur cou s'ouvraient des ouïes palpitantes et leurs longues pattes étaient palmées. Ils avançaient par bonds irréguliers, tantôt sur deux pattes, tantôt sur quatre...” H.P. Lovecraft, Le Cauchemar d’Innsmouth).

 

Le lutin se soucie fort peu de Ceux des Profondeurs pour le moment, il a enfin un habit fait maison qui lui va.

 

Lutin

 

C’est une grenouillère presque réussie issue du numéro 1/2012 d’Ottobre.

 

Lutin 2

 

 De dos, c’est joli aussi.

 

Lutin 3

 

Voyez l’alignement des rayures!

 

034

 

Il y avait des kilomètres de biais à coudre, mais ça ne s’est pas trop mal passé.

 

036

 

Je redoutais beaucoup les pieds (surtout à la jonction des biais), et je m’en suis honorablement sortie.

 

erreur 2

 

Heureusement pour les fans, il y a quand même plusieurs erreurs. D’abord je me suis trompée au moment de superposer les biais avant/ arrière de la jambe. J’aurais dû mettre l’avant sur le dessus (j’ai fait l’inverse). Du coup, c’est tordu au dessus de la cheville (car il n’est pas pensable de clore la grenouillère arrière sur avant, si, si je vous promets, surtout à l’entrejambe…)

 

erreur 1

 

Ensuite (et ça devait arriver, avec ces rayures!) je me suis embrouillée dans les boutons pression de l’entrejambe (la droite aurait dû être posée une rayure blanche plus haut).

 

pieds

 

 Enfin, j’ai voulu utiliser les moins laides de mes pressions, acquises lors d’une brocante au nombre de huit (le patron en prévoyait 12). J’ai cru que huit suffiraient, et finalement elles sont trop espacées, quand le Lutin pédale (ce qu’il fait à chaque fois qu’il ne mange ni ne dort, cf photos supra), les pieds sortent facilement!

 

038

 

Le jersey bigoût vient de chez Lingorama. Je préférais le côté milleraies, mais j’ai cru avoir l’idée géniale d’utiliser les raies fines pour le biais de façon à contraster avec le reste A La Manière De.

 

033 

En réalité ça ne contraste pas tant que ça (j’aurais peut-être dû faire un biais plus large…).

 

037

 

On entraperçoit un ongle et demi: je porte le magnifique vernis Sole Mate (A creamy and deep rich plum, si l’on en croit la pub…) d’Essie, précieux cadeau From Paris (car Essie n’a pas encore rallié notre Greenlop – ou Monop’ du Vert Pays, lequel est en travaux perpétuels, c’est une honte!!!)sole mate

 

048

 

Dans l’ensemble, Pierre Lapin et moi (souvent, Pierre Lapin me regarde coudre) avons été très agréablement surpris par ce modèle, somme toute pas si difficile, et bizarrement rapide à coudre. La grosse difficulté, finalement, c’est de trouver du joli tissu, pas trop synthétique, dans des couleurs potables.

Et maintenant, Mesdames et Messieurs (car j’ai appris que mes goûts éclectiques en matière littéraire m’amenaient parfois quelques lecteurs friands d’heroic fantasy), le Rosier du Jour!

 

057

 

En cette période d’élections, le Rosier du Jour est dédié à ma (mes?) lectrice (s?) communiste (s?), en attendant le Grand Soir.