01 octobre 2017

It's lonely in the modern world

Je ne sais pas s'il vous souvient de ce livre publié il y a quelques années, lequel explorait bien le désespoir bien particulier lié à la condition humaine dans les 2010's à travers notamment le design et les objets technologiques. On y lisait des aphorismes assez profonds, comme par exemple: " True modernity requires much more than discipline, vision, and a willingness to live without upper kitchen cabinets." ( pour celle-ci, "Hard to tell whether it was attachment parenting or toddler prison.") Dans tous les cas, ces derniers... [Lire la suite]

18 août 2017

The Dolls Company

  C'est fait. La boutique est ouverte. Tout est encore un peu bancal, mais c'est visitable, et il y a de jolis habits de poupée. Je couds et je tricote, et mon amie Cécile Et-C'est-Tout s'occupe du site et des réseaux sociaux (il y a d'ailleurs une page Facebook à aimer, partager, tout ce que vous voulez!). La boutique se trouve ici, si le coeur vous en dit: http://thedollscompany.com
Posté par quattre à 09:20 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :
19 juillet 2017

Vous avez dit bizarre?

Une simple observation empirique nous apprend facilement que les gens deviennent souvent de plus en plus bizarres en vieillissant.     Moi par exemple, ça fait déjà pas mal d'années que j'ai constaté que je me transformais en ma grand mère.     J'ai d'abord développé un goût suspect pour les confitures maison.     Ensuite j'ai appris à tricoter et à coudre.     Depuis, je suis de plus en plus misanthrope et casanière.     Je me couche aussi anormalement tôt. ... [Lire la suite]
Posté par quattre à 19:29 - - Commentaires [52] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 juin 2017

A l'Est, enfin du nouveau!

  C'est l'été! Je revis! Je suis toute frétillante, pleine d'idées et d'énergie.     D'ailleurs une fois de plus, me voici déterminée à reprendre ce blog en main (on verra combien de temps ça dure). Apparemment, le printemps m'a drôlement réussi, puisque malgré un tri drastique je me retrouve avec pas moins de cinquante photos à vous infliger. Que des photos absolument indispensables, évidemment,comme par exemple cette galette Goumeau. (vous êtes contents d'être venus, hein!)     Pour la commodité... [Lire la suite]