30 novembre 2015

Autant battre un âne à coup de figues molles!

      Non non, ne me remerciez pas pour le titre, ce n'est pas nécessaire.     Je le tiens initialement d'un élève, mais il faut croire qu'il manquait vraiment à ma métaphysique personnelle, parce que depuis, je ne peux plus m'en passer.     C'est un peu comme le "Ce n'est pas ma faute"* des Liaisons Dangereuses, on peut le servir à toutes les sauces.     J'ai vraiment essayé d'emmagasiner un peu de chaleur automnale avant l'arrivée de l'hiver.     J'ai... [Lire la suite]