Comme Britney Spears en son temps (circa 2000) (la pauvre, d’ailleurs, qu’est-ce qu’elle devient?), je retombe toujours dans les mêmes errements.

 

DSL Corsage

 

1) Le bon vieux coup de la robe corail

 

J’en avais déjà fait une l’an passé, et je récidive avec quasiment le même modèle, dans un tissu très proche.

 

DSL III

 

Cette fois c’est la Lady Skater Dress de Kitschy Coo.

 

DSL I

 

Il y a des versions affolantes de ce patron partout sur l’internette,par exemple ICI, ICI, et même LA.

 

DSL

 

Ce patron est incroyablement versatile puisqu’il est parfait pour l’été, la mi-saison, et l’hiver. Un bon investissement.

 

DSL II

 

J’ai dû renoncer à toutes les manches proposées sur le patron (courtes, mi, et longues) en raison de la taille minuscule de mon coupon (1m tout juste, oui, en plus de tout, cette robe est économe en tissu).

 

DSL tissu

 

On voit ici et l’absence de manches, et ce tissu pas piqué des hannetons, en coton, mais texturé bizarrement. On voit aussi que j’ai à peine pas assez tiré sur ma bande d’encolure au creux du col, dommage.

 

2

 

 

Je trouve la forme de la jupe particulièrement chouette: pas de plis à la taille, mais un évasement à la fois ample et pas trop meringue, je ne sais pas si je me fais bien comprendre.

 

DSL IV

 

C’est quand même vraiment dommage qu’on la voie si mal sur ces photos. Si vous saviez comme j’aimerais avoir un vrai blog bien fichu avec photos élégantes et raffinées. Pour ça, il faudrait que je commence par acquérir un appareil photo; et aussi un trépied. Il faut aussi faire quelque chose pour la pluviométrie du Vert Pays. Bref.

 

DSL V

 

Bon, j’arrête de me plaindre et je conclus: ce patron-ci est infiniment meilleur que celui de l’an passé, et tout se fait en une heure pas plus, vraiment, je recommande…

 

2. Le bon vieux coup du tricot mou

 

J’ai tricoté tellement de blobs que je ne sais même pas quel exemple invoquer. Le plus épique était sans doute celui-ci…

Menthe 3

 

Je ne sais pas ce qui m’a pris de vouloir me tricoter un débardeur (en coton en plus!) ; ma mère et mon acolyte ont essayé de me prévenir, je n’ai rien voulu entendre.

 

Menthe 1

 

C’est mou, c’est super mou. Là je le tiens dans le dos pour pas qu’il gondole.

 

Menthe 4

 

Comme il est franchement trop décolleté, le mieux est encore de le porter à l’envers.

 

Menthe 2

 

Bref, j’ose à peine dénoncer la conceptrice de ce “crème de menthe vest”. Allez, tant pis pour elle, c’est Triona Designs…

 

3. Le bon vieux coup de la robe transparente.

 

J’ai remis ça, comme il y a deux ans, mais en bien moins réussi.

 

A

 

Disposant de ce superbe jersey mi-saison en provenance de chez Lo*, de composition inconnue mais à la fois soyeuse et épaisse, j’ai décidé d’en faire une robe. Mal m’en a pris.

 

B

 

Déjà, le patron (une robe trapèze de chez Ottobre) est fort mal choisi, ça tombe mal des hanches et ça gondole du bas.

 

C

 

Ensuite, ça ne m’était même pas venu à l’idée de le vérifier, mais c’est vraiment très transparent, d’où la présence de Vladimir Nabokov en cache-culotte. J’ai vraiment honte, quel manque de discernement.

 

4. Le bon vieux coup de la robe à fleurs pas mettable ou alors en chmizdeunui.

 

Celui-là, je l’avais déjà tenté là! Cette fois, par contre, c’est pas de ma faute:

 

lara 

Quand j’ai vu cette magnifique tunique chez ma chère Lara, mon sang n’a fait qu’un tour, et ça a dû se sentir dans mon commentaire, parce qu’elle m’a envoyé aussitôt le reste de son coupon.

 

1

 

Comme je ne voulais pas abuser (c’est pas mon genre) et faire une copie conforme, j’ai fait la version robe. Je n’ai pas été la seule puisque Lara a remis ça, et que Miss Grain de Sel et Les Reloux ont emboîté le pas, portant cette affaire au rang de Microdéfi carré.

 

2 

Avec bride et bouton, toussa toussa, la Créature était folle de joie, c’était violet et ça allait presque jusqu’aux pieds, la robe parfaite, quoi…

 

3

 

…oui, mais non. Chemise de nuit. Je me fais avoir à chaque fois, c’est mon côté Laura Ingalls Wilder…

 

téléchargement

 

Faut voir le positif, la Créature l’adore…

 

4

 

 

…mais pas autant que son panier à déguisements, donc pas moyen d’obtenir d’autre photo au réveil, j’ai à peine eu le temps de dire ouf qu’elle était déjà en train de se métamorphoser.

 

6

 

 

La robe de princesse s’enfile SUR la chemise de nuit, c’est logique.

 

5

 

Voilà, donc là, tout y est, la robe violette, la bleue, le tutu swann, et le truc en moumoute du Guru. La montre, aussi. Comme je ne servais plus à rien à ce stade, j’ai noté ce que les Barbares disaient pour satisfaire leurs fans:

Le Lutin, parlant tout seul: C’est très élégant, là

La Créature, dans son truc: Mamannnn, regarde!

Le Lutin: Oh! Regardez keske j’ai fait!

La Créature: CE que j’ai fait.

Le Lutin: CE que j’ai fait. Regardez, regardez, les amis! C’est pour toi, maman, c’est très élégant.

La Créature: Oui, mais moi j’ai du bleu!

Le Lutin: Je veux du bleu!

La Créature: Moi, je fais la fête, Maman.

LE Lutin: Moi aussi.

La Créature: En fait, on est en train de faire la fête, là!

Le Lutin: Tchin tchin.

La Créature: Mais naaaan, on fait pas Tchin Tchin, là, on fait la fête. Faut mettre des fèves dans la galette. T’as mis des fèves, toi?

Le Lutin: Oui, j’ai mis des fèves, regarde, là!

La Créature: Ouah!

Le Lutin: T’as le nez qui coule, là?

La Créature: Non, j’ai pas le nez qui coule, moi.

Le Lutin: Moi chuis un Lutin-Chat-Abeille.

 

7

 

Non, vous ne rêvez pas, le Lutin s’en fiche de son déguisement de chevalier, il porte le magnifique tutu en lib’ que mon Guru a fait à la Créature.

 

8

 

Et à propos de jupes du guru, on vient de recevoir celle-ci tout récemment! Elle lui va nickel, surtout avec cette veste.

 

Danse

 

Cette veste Monop’ est fantastique, mais ce que ça devient difficile d’immobiliser la Créature pour des photos; elle passe son temps à danser, elle donnerait presque raison à ma collègue qui croit que toutes les personnes de couleur jouent du tam tam (parce qu’elles ont le rythme dans la peau, comme on sait), bref, c’est une autre histoire.

 

5. Le bon vieux coup du Quilt qui tourne mal.

 

Donc comme le dernier s’annonçait magnifique et que ça ne l’a pas empêché de subir un épouvantable hate crime, j’ai pris les devants pour le suivant, je l’ai conçu raté dès le départ, comme ça, pas de déception.

 

20140322_093220

 

Laura Ingalls, SORS DE CE CORPS! Il s’agit de la technique dite du “log cabin” (ou cabane de rondins, donc), destinée à utiliser jusqu’à la dernière miette les restes de laine ou de tissus. On procède en tournant autour du premier rectangle, jusqu’à épuisement de chaque pelote. Je sais, c’est immonde, mais j’osais pas jeter mes fins de laines, alors j’ai essayé.

 

20140322_090353

 

 

 

 

Et attention! J’ai même commencé à bosser sur la triplure! Totally Laura Ingalls, limite Sarah Kay! Avec mon super molleton qui rétrécit, ça va être au top, je vous dis. Et je ne perdrai pas UNE ROGNURE de tissu. Nan mais ho!

images

Bon, allez, je crois que ça suffit pour aujourd’hui, faut que je me repose, sinon je vais craquer.

 

 

Ah! Si j’oubliais!

 

6. Le bon vieux coup du concours de printemps quand on n’a pas envie de bosser.

53839203

Donc voilà, cette année encore, j’ai réussi les écrits de mon concours et je suis punie, faut que je bosse comme un forçat sur des textes abstrus alors qu’il fait soleil dehors. Y’en a MARRE!